PARTAGER

Des proches, amis et personnalités dunkerquoises étaient venus assister ce vendredi au dernier hommage rendu en France à l’ancien sélectionneur des Lions Bruno Metsu, à l’occasion d’une cérémonie solennelle dans la salle Pierre Delaporte du Stade des Flandres de Dunkerque (nord), ont rapporté des médias.

Près de 400 personnes, dont les anciens internationaux sénégalais Pape Bouba Diop et Habib Bèye étaient venus rendre hommage à l’ancien sélectionneur du Sénégal, décédé mardi à l’âge de 59 ans.8819e9862828ce6c5e6789b4a79e35a1

Les anciens internationaux français Roger Boli et Sabri Lamouchi étaient également présents à cette levée du corps, en même temps que le technicien français et dunkerquois Alex Dupont, ami de Bruno Metsu, sans compter Pape Diouf, ancien président de l’OM, entre autres personnalités.

« Vous êtes venus de près, de loin, de presque tous les continents pour saluer la mémoire d’un enfant du pays, de votre ville, dont le Sénégal voudrait faire un héros », a déclaré l’ambassadeur du Sénégal en France, Paul Badji.

« Bruno Metsu a été Sénégalais parmi les Sénégalais. Il a été plus que Sénégalais, il est venu vivre avec le peuple sénégalais la passion du sport-roi, le football, que les Sénégalais aiment tant », a-t-il ajouté.

 »Il n’a pas été qu’un éducateur ou un entraîneur, il a été un véritable Lion qui a su galvaniser l’équipe nationale jusqu’à la révéler au monde », a-t-il encore dit.

Metsu a dirigé l’équipe du Sénégal quart de finaliste de la Coupe du monde 2002 et finaliste malheureuse de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de la même année, au Mali.

Cet hommage empreint d’émotion était organisé par la ville de Dunkerque, en présence du maire Michel Delebarre. Des obsèques nationales sont prévues mardi à Dakar, au Sénégal.

Bruno Metsu est né le 28 janvier 1954 à Coudekerque. Il a été porté les couleurs de l’US Dunkerque (1973-1974) et d’autres clubs du nord de la France, avant de devenir un globe-trotter du foot et l’emblématique sélectionneur des Lions du Sénégal des années 2002.

Il est décédé des suites d’une maladie. Metsu qui avait embrassé la religion musulmane et épousé une Sénégalaise avait émis le vœu d’être enterré au Sénégal.