PARTAGER

Ancien sélectionneur du Sénégal, Bruno Metsu est mort dans la nuit de lundi à mardi à Dunkerque des suites d’un cancer à l’âge de 59 ans. Il avait notamment conduit les Lions de la Téranga en quarts de finale du Mondial 2002.

Il était l’un des visages français les plus connus dans le paysage du football à l’étranger. En Afrique notamment. Bruno Metsu n’est plus. L’ancien sélectionneur du Sénégal, qui était rongé depuis plusieurs mois par trois cancers (colon, foie et poumon), est décédé dans la nuit de lundi à mardi à la clinique des Flandres, à Couderkerque-Village. L’homme de 59 ans, ancien joueur professionnel à Valenciennes, Lille, Nice et Beauvais, aura finalement connu son heure de gloire bien après, en tant que sélectionneur de pays étrangers. Son style, son charisme et son look feront un malheur du côté du Sénégal.

Son exploit avec le Sénégal dans toutes les mémoires

En 2002, il réussit la prouesse de battre la France alors championne du monde et d’Europe en titre lors du Mondial en Corée du Sud et au Japon. Le « sorcier blanc » devient même une légende quand il parvient à qualifier les Lions de la Téranga pour les quarts de finale de la compétition. C’est ensuite dans les pays du Golfe, aux Emirats Arabes Unis et au Qatar notamment, qu’il partira exercer ses talents. Avec plus ou moins de réussite. Revenu dans sa région cet été pour « jouer le match de sa vie » comme il le disait lui-même, le Nordiste aura tout tenté pour le remporter.

©foot365

Comments are closed.