PARTAGER

Henri Camara, le recordman des sélections en équipe nationale (98 capes) a invité Alain Giresse, le sélectionneur national à faire appel ‘’à des défenseurs aguerris n’ayant peur de rien’’ pour le match retour contre la Côte d’Ivoire.

‘’Il est important d’avoir des guerriers dans la défense, des joueurs qui ne vont pas reculer quelque soit le niveau en face’’, a expliqué l’attaquant de Panailotikos (élite grecque) parlant de retour souhaité de Bayal Sall (Saint-Etienne, France), de Guirane Ndaw (Asteras Tripolis, Grèce) et pourquoi pas de Souleymane Diawara (OM, France)

Ce qui fait la force de tels défenseurs, ils n’ont aucune crainte quelle que soit la valeur des attaquants en face, a-t-il dit dans un entretien téléphonique avec l’envoyé spécial de l’APS.

Sur le match aller perdu 1-3 contre la Côte d’Ivoire, ‘’il y avait comme l’impression que les défenseurs étaient complexés ou avaient peur des Ivoiriens’’.

‘’En termes d’état esprit et d’engagement, on peut vraiment mieux faire’’, a-t-il dit regrettant également le manque de percussion sur les côtés.

Henri Camara qui a dit avoir quitté la ville où il évolue pour rejoindre Athènes (capitale de la Grèce) pour pouvoir suivre la rencontre sur un trajet de plus de trois heures 30, a indiqué avoir été déçu.

‘’Je pensais sincèrement que les joueurs avaient bien appris du passé contre la Côte d’Ivoire et que cette fois-ci, on était fin prêt pour faire un bon résultat’’, a-t-il dit ajoutant que c’est vraiment dommage au vu du potentiel de cette sélection.

Mais, puisqu’il y a toujours un mince espoir de pouvoir aller à la coupe du monde, on doit mettre toutes les chances de notre côté en faisant appel à des guerriers en défense, a-t-il souhaité.

APS