PARTAGER
giresse et senghor

Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, a déclaré à l’APS que ‘’dans l’absolu’’ on ne peut reprocher au sélectionneur national, Alain Giresse d’avoir voulu apporter de l’expérience dans sa ligne d’attaque pour le match perdu 1-3 contre la Côte d’Ivoire, samedi.

‘’Il est difficile de discuter des choix d’un technicien surtout que sur le plan défensif, il a opté pour la continuité’’, a-t-il expliqué ajoutant que c’est surtout sur le plan offensif qu’il a misé sur l’expérience.

Et là aussi, la plupart des observateurs avaient estimé qu’il fallait compter sur ses joueurs même si avec les absences conjuguées de Sadio Mané et d’Henri Saivet, le Sénégal avait manqué d’explosivité de créativité sur les
côtés, a-t-il reconnu.

Mais ce match a montré que dans le haut niveau, il ne suffit pas d’avoir seulement des qualités techniques, a-t-il dit soulignant que ‘’c’est au niveau mental que l’équipe a failli sur le plan collectif’’.

‘’Les erreurs individuelles ont plombé les joueurs sur le plan collectif’’, a-t-il dit estimant que les joueurs n’ont pas retenu la double défaite des éliminatoires de la CAN 2013.

Et après le match de samedi, s’ils n’arrivent pas encore à se rectifier, cela veut dire qu’on ne peut pas se mettre au niveau de la Côte d’Ivoire et que le Sénégal n’a pas une équipe capable d’aller au Mondial 2014, a-t-il résumé.

APS