PARTAGER
lamouchi

Les Eléphants de Côte d’Ivoire et leur sélectionneur, Sabri Lamouchi, regrettent d’avoir encaissé dans les arrêts de jeu du match joué samedi contre le Sénégal, estimant qu’il aura l’avantage de les pousser à ne pas dormir sur leurs lauriers.

La Côte d’Ivoire a battu le Sénégal par trois buts à un, lors d’un match aller comptant pour les barrages de la Coupe du monde 2014 de football, samedi à Abidjan.

« Il est clair que je suis en rage parce que ce but change beaucoup de choses, sans compter les deux cartons jaunes qui nous privent de deux joueurs », a déclaré le sélectionneur des Eléphants, estimant que ce scénario pouvait bien être évité.

« On peut se dire qu’il (le but des Lions) va nous mette en éveil, pour le match retour », a-t-il souligné, un avis que partage Yaya Touré, son milieu de terrain.

Touré est d’avis que « ce but montre qu’on ne doit jamais baisser la garde, lors d’un match ». « Le Sénégal, avec ce but, garde un espoir qui doit mettre en éveil les Eléphants. »

« Nous serons éveillés pour aller terminer le boulot entamé ici », a-t-il ajouté, faisant allusion au match retour prévu le 16 novembre.

Le score du match est « bon » pour la Côte d’Ivoire, a-t-il fait remarquer. Un avis que partage Gervinho, qui estime que « la Côte d’Ivoire a fait un grand pas vers la qualification » à la Coupe du monde 2014 prévue au Brésil.

« Ce n’est pas fini avec ce but encaissé, mais nous avons notre destin entre nos mains », a commenté Gervinho. « Il faut maintenir la concentration et la solidarité du groupe, pour aller de l’avant », a-t-il ajouté.

APS