PARTAGER
Diamé-Giresse
Diamé-Giresse

Alain Giresse et Mohamed Diamé, qui sont respectivement entraîneur et capitaine des Lions, refusent de croire à l’élimination du Sénégal des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 de football, estimant que le but marqué dans les derniers instants du match change le scénario de la manche retour.

La Côte d’Ivoire a battu le Sénégal par trois buts à un, lors d’un match aller comptant pour les barrages de la Coupe du monde 2014 de football, samedi à Abidjan.

« Ce n’est plus la même chose entre 3-0 et 3-1 », a déclaré l’entraîneur du Sénégal, espérant que les Lions mettront tous les atouts de leur côté, lors du match retour prévu en novembre.

« Avec 3-0, on aurait pu dire que le match retour n’aurait plus de sens. Mais avec ce but, on reste encore dans la partie, même si ce sera très dur », a réagi Giresse.

Mohamed Diamé, lui, veut garder en tête « ce but de l’espoir et la dernière partie de la rencontre où le Sénégal a tenté de rectifier la mauvaise entame ».

« Nous avons fait beaucoup d’erreurs individuelles. Nous sommes mal entrés dans la partie », a reconnu le capitaine des Lions.

Selon Diamé, le Sénégal se donne un peu d’espoir avec l’unique but marqué. La manière avec laquelle il a engagé le dernier quart d’heure de la partie est prometteuse aussi, a-t-il dit.

« On n’a pas le droit de lâcher, même si l’espoir est mince », a-t-il soutenu.

A la question de savoir si ce n’est pas le même scénario qui risque de se répéter comme lors des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2013, il a répondu par la négative, indiquant que beaucoup de choses ont changé entre-temps.

« S’il est vrai que nous avons manqué le début du match, nous avons réussi à revenir même si le score reste (3-1) lourd », en faveur de la Côte d’Ivoire, a-t-il ajouté.

APS