PARTAGER

Les six attaquants retenus contre la Côte d’Ivoire n’ont pas seulement l’argument de compétitivité dans leur bagage. Ils débarquent à Abidjan avec 16 buts glanés en championnat. En dehors de Papiss Cissé qui traine encore les pieds en Premier League, tous ont déjà engrangé quelque chose.

Papiss Cissé compte 8 matches, dont 7 comme titulaire, après 9 journées de Premier League. La régularité est belle, mais le tableau d’affichage reste sombre. Son seul but officiel de la saison a été inscrit en Coupe de la Ligue. Mais c’est presque dans les mêmes conditions qu’il avait disputé le match de septembre 2012. En allant à Abidjan, Papiss Cissé n’avait pas encore marqué en Premier League. Ce qui ne l’avait pas empêché de marquer contre la Côte d’Ivoire avec un but d’anthologie.

Présent dans la «Tanière» depuis le 28 mars 2009 contre Oman (défaite 0-2), Papiss Cissé compte 15 buts en 26 sélections. Son manque de réalisme en club en ce début de saison ne constitue en rien une limite à la confiance placée en lui.

Moussa Sow se rend à Abidjan avec 3 buts en 5 matches de championnat, pour Fenerbahce. Il reste le mieux placé pour former le duo d’attaque avec Cissé. Sous le maillot de l’équipe nationale, il compte 7 buts pour 25 sélections.

Modou Sougou maintient le rythme avec Evian Tg. Même s’il n’est pas titulaire, il entre toujours en court de match pour apporter un deuxième souffle à l’équipe. Après 10 journées de Ligue 1, il affiche 8 matches dont deux titularisations. Et s’il est à un but depuis le début de la saison, c’est parce qu’il joue plus sur les flancs qu’en pointe.

Dame Ndoye a déjà aligné 10 matches, dont 8 comme titulaire. Avec une belle efficacité qui lui a rapporté 5 buts. Des statistiques qui confortent sa position de joueur important, même s’il tarde à l’affirmer en équipe nationale depuis sa première sélection,  le 17 novembre 2010. Il compte 17 sélections, pour 6 buts et 2 passes décisives, mais ne passe pas encore pour un titulaire dans la tête de Giresse.

Ibrahima Baldé (4 buts inscrits en 12 matches de championnat), est encore coincé dans la concurrence en équipe nationale. Il reste toutefois un joueur sur lequel Giresse peut compter en fin de match pour jouer au joker. International depuis mai 2012, il n’a marqué qu’un but contre le Liberia (3-1), le 2 juin 2012.

Henry Saivet a rejoint le groupe de Giresse lors du match contre la Zambie (1-1), en août dernier. Mais il est en train de se faire une place sur le flanc droit, même s’il il n’a pas encore sorti ce match qui tue toute concurrence. Après 135 mn de temps de jeu en 2 matches, ce troisième contre la Côte d’Ivoire pourrait compter dans son cursus. Avec Bordeaux il aligne 3 buts en 9 matches.

 

WaaSports/Galsenfoot