PARTAGER

C’est le match du week-end de ces barrages aller du Mondial 2014. A côté de Burkina Faso-Algérie, Ethiopie-Nigéria, voire Tunisie-Cameroun, la rencontre Côte d’Ivoire-Sénégal fait figure de choc. D’ailleurs, tous les ingrédients sont réunis.

Tout prêt pour le choc de ce samedi au Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. Eléphants et Lions de la Teranga s’affrontent pour un premier rendez-vous déjà décisif des barrages pour le Mondial 2014. Si la Côte d’Ivoire part avec une longueur d’avance au vu de l’historique entre les deux formations, le Sénégal a des arguments à faire valoir et compte bousculer les statistiques. Il y a un an, les deux formations s’affrontaient pour une place en CAN 2013 et c’est la Côte d’Ivoire qui est passée avec en prime une sanction et une suspension de stade pour le Sénégal après les échauffourées du Léopold Sédar Senghor.

Des stars à la pelle et un stade à guichets fermés !

Pour rien au monde certains ne manqueront cette affiche de haut niveau. ne serait-ce que pour voir sur la pelouse du Félixia cette constellation de stars courir derrière le cuir rond. Kolo et Yaya Touré, Didier Zokora, Gervinho, Salomon Kalou et Didier Drogba mènent la troupe des Eléphants. Mais en face, beaucoup connaissent le haut niveau. En tête de gondole, Papiss Demba Cisse. L’attaquant de Newcastle est la star de cette jeune formation avec à ses côtés le capitaine Momo Diamé (West Ham), Moussa Sow (Fenerbahce) et autres Salif Sané (Hanovre). Et le mot respect revient sur toutes les lèvres.

Deux formations avec leur tête des hommes au parcours opposé. Sabri Lamouchi est à sa première expérience internationale alors qu’Alain Giresse a déjà réalisé quelques bons coups sur le continent. Quoi de plus normal que les 40.000 places du Félixia-découvrir tous les stades des matchs aller- soient déjà complets. « La délégation sénégalaise en Côte d’Ivoire est fortement mobilisée. On attend entre 15.00 et 2.000 supporters des Lions. Mais le stade sera à guichets fermés« , nous a révélé ce matin José Djati, journaliste ivoirien. de là à craindre débordements, aucun moyen. « La Côte d’Ivoire est une nation de foot. Je ne crois que des incidents puissent ternir cette rencontre. Même si les Eléphants perdent. D’ailleurs, ils ne peuvent ne pas gagner. En cas de défaite ici à Abidjan, les fans seront sereins« , nous assuré notre interlocuteur.

Des marabouts mobilisés, tout comme Canal+

« Canal+Sport et Foot+. Une soirée spéciale sur Canal+Sport sera mise sur pied samedi 12 octobre autour des matchs Burkina Faso-Algérie et Côte d’Ivoire-Sénégal. Claude le Roy (ancien sélectionneur Sénégal, Cameroun, Ghana, Congo) sera invité en plateau avec David Astorga« , révélait ce matin L’EquipeCanal+, toujours au cœur des grands événements, ne comptait pas se faire compter l’événement et a mobilisé ses journalistes à Abidjan. Sur place, la presse locale est aux aguets. Internet, radio et télévision diffusent au jour les dernières informations des deux camps. Les accréditations sont clôturées depuis une semaine et on annonce 32 journalistes sénégalais pour le match.

Depuis le début de la semaine, les déclarations fusent. Si les deux sélectionneurs se sont rentrés dedans, l’heure est désormais aux compliments. Les joueurs de leur côté ont tenu à adresser un message à leurs fans. Tous les moyens sont requis. A l’image d’un Yaya Touré devenu geek et accro à Twitter ou encore encore Pape Souaré avec l’humour sur le même réseau social. Sur Facebook, les différentes pages dédiées aux deux sélections rivalisent d’ardeur à coups de pronostics et de montage photos.

A l’image de la star de lutte Balla Gaye II qui a assuré la délégation sénégalaise de son marabout personnel, d’autres spiritualistes de la Teranga ont fait le déplacement de la capitale ivoirienne. Sur place, les centres de prières ne désemplissent. La mobilisation telle que voulue par la FIF (Fédération ivoirienne de football) est énorme.

 

ATS