PARTAGER

«On veut rentrer, on veut rentrer…»
C’est le refrain à la mode depuis le début de la semaine à Abidjan. Il est repris par les jeunes fans de Drogba et consorts qui, patientant depuis plusieurs dizaines de minutes devant le stade Félix Houphouët Boigny, viennent de voir passer le car des Éléphants au ralenti, pénétrant dans l’enceinte, mais ne peuvent assister aux entraînements, fermés aux supporters. D’où leur mécontentement.

Stade plein ?
Pas un strapontin du stade FHB ne devrait être inoccupé demain. Malgré les derniers résultats en demi-teinte des Éléphants et l’affection en chute libre, paraît-il, de leur public, cette affiche du dernier tour des qualifications à la Coupe du monde brésilienne se disputera dans un stade probablement comble. Tous les sésames ont trouvé preneur depuis mercredi. Mais il paraît que seules 28 000 des 34 000 places du stade ont été vendues. Mais personne ne doute, ici, que le Félicia sera bondé.

Les Éléphants ultra-protégés
Il s’agirait d’une consigne de la Fédération ivoirienne de football. Pour protéger un groupe sous pression, personne ne peut approcher la trompe des pachydermes. Hier, à l’hôtel Ivoire, QG de la sélection ivoirienne, au moment du départ des coéquipiers de Yaya Touré pour leur séance d’entraînement de l’après-midi, au stade Félix Houphouet Boigny, les forces de l’ordre étaient à cran. Des confrères équipés
de caméras n’ont même pas pu filmer les joueurs montant dans leur bus. Et il fallait voir comment les policiers locaux leur ont parlé. Avec une agressivité qui dénote une certaine nervosité autour de cette équipe.

Nouvelle coupe de cheveux pour Drogba
On l’a aperçu, assis au fond du car des Éléphants. La star de Galatasaray, l’idole d’Abidjan, casque audio gris ancré sur la tête, a sorti une nouvelle coupe de cheveux. Alors rassurez-vous, sa queue de cheval est toujours d’actualité. Mais nouveauté, le buteur ivoirien a passé à la tondeuse sur les deux côtés de son crâne. Un changement de look, histoire de semer les défenseurs sénégalais ?

Drogba créateur de sous-vêtements
On a appris la nouvelle en feuilletant la presse ivoirienne. Didier Drogba, qui a déjà inventé les buts venus d’ailleurs, va lancer sa ligne de sous vêtements l’année prochaine. L’attaquant des Éléphants va notamment s’associer à une marque très connue dans ce secteur.

33 journalistes sénégalais accrédités
Est-ce dû à la proximité d’Abidjan ou à l’importance du match ? En tout cas, pas moins de 33 journalistes sénégalais se sont accrédités pour Côte d’Ivoire / Sénégal de ce samedi. Toutefois, hier jeudi, seule près de la moitié était présente au retrait des badges auprès d’Abdoulaye Sow, émissaire de la FSF, dans la capitale ivoirienne depuis lundi.

Délégation sénégalaise de 40 membres
La délégation sénégalaise pour Côte d’Ivoire / Sénégal de demain est forte de 40 membres. Outre les 23 joueurs, le coach et ses 2 adjoints, il y a le DHC et 1 de ses éléments, le président de la FSF et 1 vice-président, 1 délégué fédéral, le DTN, le préparateur physique, le médecin, les 2 kinés, l’ostéopathe,
l’intendant, les 2 bagagistes.

Arrêt de la vente de billets à 16h30
Ce vendredi à 16h30, plus aucun billet d’entrée au stade Félix Houphouët-Boigny ne sera plus en vente. Les différents points de vente ouverts depuis lundi seront fermés. Le match se jouera à guichets fermés. À rappeler que le prix des billets varie entre 1000 FCFA pour le virage à 20 000 FCFA pour les places VIP.

Arnaque au SMS
Des esprits malins ont voulu profiter de l’engouement des Ivoiriens pour le match Côte d’Ivoire / Sénégal de ce samedi pour se faire du blé. En effet, un SMS attribué à la FIF a été envoyé, appelant les destinataires au patriotisme et les invitant à faire un transfert sur des numéros de téléphone supposés appartenir à Gervinho, Drogba. La FIF a réagi par communiqué, déclinant toute responsabilité.

Le trio arbitral à Abidjan depuis jeudi
C’est hier jeudi à 14h00 que les quatre arbitres mauriciens du match Côte d’Ivoire / Sénégal ont débarqué à Abidjan par un vol de l’Emirates. Ils ont rallié ensuite l’hôtel Pullman où ils logeront jusqu’au dimanche à 15h30. À rappeler que l’arbitre central est le Mauricien Balkrishma Bootun qui officiera finalement à la place de son controversé compatriote Seechurn Rajindraparsad qui devient 2ème assistant. Le 1er assistant est Ganesh Chutooree.

Officiels : 1 Marocain, 1 Camerounais et 1 Congolais
Le commissaire du match Côte d’Ivoire / Sénégal est le Marocain Said Belkhayat. Il aura comme assesseur le Camerounais Njipendi Kuotu Marcel tandis que le Congolais de Kinshasa Omari Selemani Constant est l’officier de sécurité. Tout ce beau monde est logé à l’hôtel Pullman.

Tous les Lions rentrent samedi
Aucun Lion ne passera la nuit du samedi dans la capitale ivoirienne. En effet, dès après le match, cap sera mis sur l’aéroport international d’Abidjan pour rentrer en club. Le reste de la délégation retournera à l’hôtel Golfe pour ne rentrer que le dimanche matin.

Africa Sports d’Abidjan comme Jaraaf
Comme le Jaraaf de Dakar, club phare de la capitale sénégalaise, l’Africa Sports d’Abidjan traverse un malaise à son sommet. En effet, Cheikna Sylla, nommé administrateur provisoire du club par la FIF, fait face à Cheick Oumar Koné qui se considère toujours comme le président de l’Africa. Les deux hommes se crêpent le chignon par presse interposée.

Gbagbo fils à l’accueil des Lions
Le fils mulâtre de Laurent Gbagbo, l’ancien président de la République de Côte d’Ivoire, est-il un fan des Lions ou simplement un fana de foot ? En tout cas, Gbagbo fils a longtemps fait le pied de grue à la salle «Arrivées» de l’aéroport d’Abidjan. Et du côté où étaient massés les journalistes et autres officiels sénégalais d’Abidjan. Certains Ivoiriens qui l’ont reconnu ont pris la pose avec lui.

Fans club Baba Tandian
Il paraît que cela remonte au récent Afrobasket masculin organisé en septembre dernier à Abidjan. Parmi les supporters sénégalais venus à l’accueil des Lions, hier à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny, certains arboraient des tee-shirts où l’on pouvait lire «fans club Baba Tandian», du nom du président de la Fédération sénégalaise de basket.

Les Éléphants à Sol béni
Ce vendredi tandis que les Lions s’entraîneront sur la pelouse du Félicia à 17h00, heure du match comme le leur permet le règlement, les Éléphants investiront le terrain de Sol béni, centre d’entraînement de l’ASEC Mimosas, club phare d’Abidjan

Réactions…

BOUNA COUNDOUL, GARDIEN DE BUT
«Mériter la confiance des Sénégalais»
«Nous sommes conscients de ce qui nous attend samedi. Ce ne sera pas facile, ni pour nous ni pour la Côte d’Ivoire. Mais nous allons tout faire pour mériter la confiance de nos supporters qui croient beaucoup en nous et qui nous soutiennent. Nous savons que tous les Sénégalais où qu’ils soient sont derrière nous. Nous leur demandons de nous accompagner par leurs prières».

PAPE NDIAYE SOUARÉ, DÉFENSEUR
«Gervinho n’est pas plus qu’un adversaire»
«Maintenant ça va, je ne ressens plus aucune douleur aux adducteurs. Et je peux dire que je suis prêt pour prendre part au match de samedi si bien entendu le coach porte son choix sur moi. Gervinho ? C’est un joueur que je connais bien (ils ont joué ensemble à Lille), il est très fort mais samedi il ne sera pas plus qu’un adversaire».

ME AUGUSTIN SENGHOR, PRÉSIDENT FSF
«Nos joueurs ne feront aucun complexe»
«Nous avons une jeune équipe avec de jeunes joueurs. Avec la Côte d’Ivoire, une grande équipe avec de fortes individualités, la meilleure sélection du continent, ils ont une bonne occasion de s’étalonner, de situer leur place sur l’échiquier africain. Cependant, ce dont je suis sûr c’est qu’ils ne feront aucun complexe et joueront leurs chances à fond pour décrocher un résultat positif : le match nul à défaut de victoire».

 

Stades/Galsenfoot