PARTAGER

ça craint chez les éléphants. Hier au sortir de la première séance d’entraînement, beaucoup d’acteurs qui ont suivit le premier jour de stade de l’équipe nationale ont eu des inquiétudes. Le Cas Drogba et de Gervinhio sont au cœur des débats. En effet, deux éléments importants du dispositif de Sabri Lamouchi étaient à l’infirmerie hier Il s’agit des attaquants sur qui comptent les supporters en l’occurrence Gervinho et de Didier Drogba. L’attaquant de l’As Rome en forme depuis le début de la Série A, n’a pas participé à la première séance d’entraînement au stade FHB. La cuisse droite enroulée de bande, Gervinho a pourtant indiqué avec le sourire qu’il n’y avait rien de grave à son état de santé, qui devrait lui permettre d’être présent face au Sénégal. Didier Drogba, contrairement à Gervinho, a pris part à la séance, mais ne l’a pas terminé. Le capitaine des Eléphants s’est plaint de douleurs au niveau des abdomens. Du boulot pour le staff médical pour faire revenir les deux espoirs de toute une Côte d’Ivoire. « J’ai juste une petite douleur au niveau des adducteurs. Il n’y a rien de grave. Il faut juste un petit temps de repos et tout ira bien », rassure Gervinhio pour calmer ses Fans à qui il demande de venir venir massivement au stade le 12 octobre. « Je voudrais demander aux Ivoiriens de venir massivement nous soutenir au stade. On a besoin d’eux. On joue pour la qualification à la Coupe du Monde. On ne peut pas y arriver sans eux. On leur demande de venir. Après le reste, on va le démontrer sur le terrain », lance l’attaquant de l’As Rome. On verra, si les deux joueurs vont reprendre cet après-midi à l’occasion de la seconde séance d’entraînement.

 Starafrica