PARTAGER
Alain Giresse

Alain Giresse ne veut pas entrer dans le jeu de Lamouchi. Le sélectionneur des Lions n’a pas souhaité s’étendre longuement sur la déclaration de son adversaire du 12 octobre prochain, préférant plutôt se concentrer sur son groupe qui a démarré, depuis hier, son regroupement à l’hôtel Mercure de Roissy, à Paris (France). Joint au téléphone, Alain Giresse fait le point.

«Je n’ai pas écouté les déclarations de Lamouchi. Je ne sais pas ce qu’il a dit et je n’ai pas à y répondre. Je ne suis pas dans cette logique. Peut-être que ça arrange bien la presse qu’il y ait une situation comme ça où il y a attaques verbales et des réponses. S’il dit répondre à des propos que j’aurais tenus, c’est peut-être parce qu’on les lui a mal rapportés. J’ai l’habitude de voir mes propos déformés. Je ne vais pas entrer dans une polémique.»

REGROUPEMENT DES LIONS 

«Cela se passe bien pour le moment. Aujourd’hui (hier, ndlr), c’était le premier jour et nous avons fait un travail à la carte, en prenant en compte le travail qui a été fait dans leurs clubs la veille (dimanche) ou l’avant-veille (samedi). Pour le reste de la préparation, l’intensité sera forcément en hausse dans les prochaines séances d’entraînement. A partir de demain, nous serons déjà dans le vif du sujet. Pour l’instant, tout le monde est là, même s’il y a Pape Souaré qui était remplacé lors de son dernier match en club parce qu’il avait senti quelque chose au niveau des adducteurs. Là, je ne peux pas en dire plus, il est encore tôt pour se prononcer. On observe.»

 

Sennews