PARTAGER

Saliou Ciss, l’arrière gauche sénégalais passé de Molde (Norvège) à Valenciennes au cours de l’intersaison, connait une acclimatation difficile au sein de ce club du nord de la France qui occupe actuellement la dernière place du championnat de l’élite français.

Titularisé contre le FC Sochaux le week-end dernier, l’ancien pensionnaire de Diambars symbolisait, selon le quotidien sportif l’Equipe, les difficultés du club qui a perdu beaucoup d’éléments au courant de l’intersaison. Ciss a signé pour trois saisons en faveur de Valenciennes.

« A la dérive lors du nouveau revers de VA à Sochaux (0-2), le défenseur sénégalais illustre les difficultés actuelles du club nordiste », écrit le quotidien spécialisé dans son édition de dimanche dernier.

Débarqué en France pour donner un nouvel envol à sa carrière après avoir joué trois saisons en Norvège, Ciss est la preuve de « l’appauvrissement de l’effectif de la nouvelle lanterne rouge de Ligue 1 », selon la même publication.

La publication a noté par 3 sur 10 la prestation de Ciss, soulignant qu’il a été toujours mal placé et fébrile techniquement lors de cette rencontre perdue 0-2 contre le FC Sochaux, actuel avant-dernier de Ligue 1.

« Il fut constamment mis en difficulté pendant tout ce match », relève le quotidien, non sans s’alarmer du le niveau de celui qui a pourtant été quart de finaliste avec l’équipe du Sénégal des moins de 23 ans lors des Jeux olympiques de 2013.

APS