PARTAGER

En Côte d’Ivoire, hormis Sidy Diallo, plus personne n’accorde du crédit à Sabri Lamouchi. Nommé à la surprise générale en remplacement de François Zahoui en mai 2012, l’ancien joueur de l’équipe de France éprouve toutes les peines. Visiblement pas à la hauteur, Lamouchi étale à chaque sortie des Eléphants ses carences. Un fait que les Ivoiriens n’arrivent plus à supporter. Et Yoboua Cévérin fait partie de toutes ces personnes qui ne croient pas au «fameux stagiaire».

Avant le choc contre le Sénégal, le président de l’As Tanda ne manque pas d’afficher ses inquiétudes. Des inquiétudes liées justement à l’incompétence du sélectionneur ivoirien. «On a de bons joueurs. Mais notre problème c’est l’entraîneur. Cet entraîneur (Sabri Lamouchi) n’a pas le niveau de cette équipe des Eléphants» a ainsi regretté celui qui a fait monter Tanda en Ligue 1 au magazine sportif Abidjan Sports.

 

Lequotidien