PARTAGER
Jaraaf

En cette matinée, le chaud soleil qui inonde la pelouse synthétique du stade Demba Diop n’enlève rien à l’ardeur et à la rigueur de l’entraînement quotidien des Vert-blanc. Cette enceinte qui accueillera, demain, la finale de la Coupe du Sénégal. Sous la houlette d’Abdoulaye Sarr, les coéquipiers de Pape Ciré Dia peaufinent leur stratégie. Une séance axée sur le jeu collectif et l’animation offensive. « Nous sommes actuellement dans la dernière phase de notre préparation qui était basée sur deux grandes parties. Il y avait un travail sur le plan défensif et une partie sur le plan offensif. Aujourd’hui, nous sommes passés à la phase offensive. En fait, pour bien acheminer un ballon, il faut bien le conserver », explique-t-il.

Retour de Khadim Ndiaye
Dans la dernière ligne droite de la préparation, Abdoulaye Sarr ne se prive d’ailleurs pas, de temps en temps, d’arrêter le jeu pour parler et haranguer ses troupes. « Nous sommes en fin de saison. Nous sommes là pour répéter certaines gammes sur le plan technico-tactique et essayer de mettre, surtout, une touche sur l’état d’esprit. Parce qu’une coupe ne se joue pas, elle se gagne. Il n’y a pas un comportement spécial. Il y a des choses où on peut exceller et essayer de les améliorer, et des points où on a des difficultés et on essaie de les aplanir par le travail. Ce qui est constant, c’est que les joueurs adhèrent bien au programme et s’investissent correctement », poursuit-il. Pour cette finale, l’entraîneur du club de la Médina ne compte pas déroger à sa philosophie du beau jeu même s’il reconnaît l’importance de l’enjeu. Une rencontre d’autant plus importante que le Diaraf sauverait sa saison en cas de victoire sur le Casa Sports. En prévision d’une série de tirs au but, les Vert et blanc se sont essayés aux penalties avec plus ou moins de réussite. Cette séance a été, en outre, marquée par la présence d’Alpha Oumar Sow et de Khadim Ndiaye. Ce dernier avait boudé les entraînements à cause de quelques soucis. Un come-back salué par son coach. « S’il est revenu, cela veut dire qu’au Diaraf, il y a un travail qui se fait au niveau de l’éducation et du management. Khadim est un des nôtres. Chez moi, il n’y a pas d’exclusion. Khadim n’est pas un cas spécial », indique-t-il. Toutefois, le technicien du club de la Medina n’a pas précisé s’il sera convoqué pour la finale. Quant à l’ancien joueur du Casa Sports, Alpha Oumar Sow, il était en instance de départ vers un club maghrébin.

Ambiance promise
Cette finale de la Coupe du Sénégal se prépare aussi du côté des supporters du club de la Médina. Conscient des capacités de mobilisation de ses adversaires, le comité des supporters du Diaraf compte relever le défi de la mobilisation. « Rien n’est négligé. Depuis près d’un mois, on se réunit à Keur Diaraf (siège du club). On attend la forte mobilisation de tous les supporters et sympathisants qui sont dans toutes les régions du Sénégal. Tee-shirts, banderoles et animation dans les gradins, rien n’est négligé. Il se peut qu’on ait aussi l’apport de certains musiciens qui ont chanté le Diaraf. De toute façon, le stade sera rempli. Demba Diop risque même d’être exigu pour accueillir les supporters des deux équipes », annonce Moustapha Thiandoum. Le chargé de communication du comité des supporters du club de la Medina appelle également au fair-play et espère que cette finale restera dans les annales du football sénégalais.

©Lesoleil