PARTAGER
Casa-Sports

Et maintenant la Coupe du Sénégal ! Une semaine après avoir remporté la Coupe de la Ligue qu’il se devait de gagner pour sauver sa saison devant l’Us Gorée (3 tab à 1, 0-0), le Casa Sports se lance, ce samedi, à l’assaut du Diaraf pour tenter de décrocher son deuxième trophée de la saison et ainsi marquer de la manière l’histoire. Car depuis l’instauration du championnat de football professionnel il y a cinq ans, aucun club n’a encore réussi à réaliser une telle performance. Mais, après avoir perdu (0-1), cette saison, à domicile en championnat devant l’ogre médinois, contre qui ils ont fait match nul (1-1) également au retour à Demba Diop, les Sudistes savent que cette rencontre de clôture de la saison n’a rien à voir avec celle qui les a vus remporter leur deuxième trophée en Coupe de la Ligue dont ils détiennent le record de titres (2) et du nombre (3) de finales disputées. Ils savent que face au Diaraf, ce n’est jamais facile ; aucune rencontre n’est gagnée d’avance. « On a réussi la moitié du travail parce que nous voulons les deux coupes. Le Diaraf est un gros calibre qui a aussi besoin de ce trophée après avoir perdu le championnat. Ça ne sera pas facile donc. Mais on les battra », déclare le capitaine de l’équipe, Mamanding Kidiéra.
« On espère que ce sera une belle finale parce que c’est le Diaraf et le Casa Sports qui jouent. Ce sont deux équipes qui pratiquent du beau football. Je pense que ce sera une grande fête. Mais, on n’oublie pas que c’est une finale parce que pour qu’elle soit une fête, il faut gagner et on répondra présent le jour de la fête », promet le milieu de terrain Christian Pascal Diatta. Dans le camp des Sudistes, l’euphorie de la Coupe de la Ligue est encore perceptible, mais on se veut prudent tout en affichant une confiance inébranlable. « Nous n’allons pas nous emporter, nous gardons les pieds sur terre. Mais, nous sommes déterminés à aller chercher cette Coupe du Sénégal. Le match que nous avons livré en finale de la Coupe de la Ligue n’était qu’une promenade pour nous. Nous voulions réserver nos forces pour la finale de la Coupe du Sénégal contre le Diaraf », lance Saloum Faal, l’attaquant en forme des Verts.
Du côté du Casa Sports, le doute n’a plus sa place. La victoire finale en Coupe de la Ligue renforce la conviction du coach. « Cette victoire nous ragaillardit et nous permettra de bien aborder la finale de samedi. Nous y serons avec la volonté de gagner », ajoute Ibou Diarra, le coach. Cette finale sera la troisième qui va opposer les deux formations dont la rivalité date de la première disputée en 1979. Tout un symbole pour les « Casaçais », qui ont décroché ce soir-là leur premier titre majeur sur la scène nationale avant de récidiver 31 ans plus tard en 2010. Cette fois, les coéquipiers de Mame Saher Thioune voudraient confirmer l’adage qui dit « jamais deux sans trois ». Ils sont prêts pour la grande bataille, le Casa Sports tient à entrer dans les annales du football.

©Lesoleil