PARTAGER

Satisfait du bilan de sa saison à la tête de la Ligue sénégalaise de football professionel, Saer Seck pense que les pratiques mystiques devraient disparaître des stades. D’après lui, c’est à ce niveau qu’ils doivent  plus légiférer. « Ce sont des pratiques mystiques qui sont revenues en force et sur lesquelles, nous devrons légiférer de manière à les éradiquer de façon définitive. Beaucoup de problèmes que nous avons rencontrés ont pour origine  de supposées  pratiques mystiques. Chacun  peut avoir  ses croyances  et je les respecte, mais la ligue  doit faire en  sorte que chaque équipe prépare  à la maison parce que  quand on vient  au stade, on doit au public  respect et spectacle », soulignent le président Saer Seck.

 

Galsenfoot