PARTAGER

Après avoir gagné la finale de la coupe de la ligue dimanche dernier contre l’Us Gorée, le Casa sport  prépare sa seconde finale de la coupe du Sénégal samedi prochain contre le Jaraaf. Occasion choisie par le comité d’organisation des Casaçais pour revenir sur la préparation de cette grande finale, ainsi que les problèmes du club.

Le Casa sport qui prépare la finale de la coupe du Sénégal contre le Jaraaf, a tenu un point de presse  à Dakar ce mardi, pour faire le point sur la situation du club avant la rencontre contre le Jaraaf samedi prochain.

Entre autres difficultés que rencontre le club,  un déficit financier pour prendre en charge toutes les obligations du Casa sport. Pour preuve, «le club peut faire 2 à 3 fois dans la semaine, la navette entre Dakar et la Casamance pour prendre part à des matches. Et tout cela a un coût si l’on tient compte de la restauration, de l’hébergement et du transport. » Renseigne Michel Basang, manager général du Casa sport.

Suffisant pour que ce dernier  rejette la faute sur la Ligue professionnelle. «Le Casa sport est le club le moins soutenu du Sénégal. Même si nous cherchons  toujours des ressources additionnelles, cela n’arrive pas à supporter toutes nos charges. (…) Quelle que soit la nature du partenariat entre Orange et la ligue, nous ne ressentons pas trop les retombées de cette union. Une ligue forte c’est bien mais des clubs forts c’est encore mieux.»,  fulmine-t-il, avant d’ajouter que « le partenariat entre Orange et la ligue est bloquant. La preuve,  un club ne peut pas chercher un autre sponsor concurrent d’Orange. Donc il faut que la ligue accompagne davantage les clubs.»

Le Casa sport qui promet une belle finale de la coupe du Sénégal samedi prochain, réclame la présence du chef de l’Etat au stade Demba Diop pour présider la cérémonie. Pour cela, « des correspondances ont été envoyées à la présidence, nous n’attendons qu’une réponse favorable.»

 

iGFM