PARTAGER

A compter de ce mercredi une nouvelle rubrique fait son apparition sur le site galsenfoot.com « Le saviez-vous  ?». Elle va vous permettre de connaître certains points du football et autres informations relatives au sport par l’intermédiaire de petits articles.

Pour débuter avec ce nouveau volet, Galsenfoot vous propose un petit article sur la pratique sportive à forte chaleur.

Le saviez-vous ?

La pratique d’activités sportives intenses, sous des températures de plus de 30 degrés, peut être source d’accident cardiaque pouvant entraîner la mort subite, selon le Club des cardiologues de sport en France.

Selon le corps médical, le danger est trop élevé. « Avec la chaleur, les organismes sont mis à rude épreuve. On augmente la température centrale et il y a un risque de déshydratation, de souffrance coronarienne et cérébrale »  « Il ne s’agit pas de faire de l’alarmisme mais de prévenir. Un coup de chaleur entraîne un déficit en eau et en sels minéraux, ce qui désorganise complètement le système sanguin. Dans le pire des cas, il peut être fatal. Le premier symptôme, ce sont des maux de tête. Là, il faut s’arrêter immédiatement », poursuit Guy N’Guyen kiné du FC Chartres.

T out effort est proscrit pour les cardiaques et les personnes vulnérables. Mais si vous êtes en bonne santé et que vous ne pouvez pas vous passer de votre footing quotidien, allez courir tôt le matin ou tard le soir, quand les températures sont un peu plus supportables.

Il existerait entre autres quelques règles d’or pour prévenir la mort subite qui frappe plus de 1000 personnes par an selon la même source.

Ces 10 règles qui sont parfois « trop souvent négligées » commencent par la nécessité d’informer son médecin « de toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort ».

Mais aussi « toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort ».

« Tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort doit être signalé », sans oublier « de respecter un échauffement et une récupération de 10 minutes lors des activités sportives ».

Autre recommandation, obligation est faite « de boire trois à quatre gorgées d’eau toutes les 30 minutes d’exercice à l’entraînement tout comme en compétition ».

En plus de cela, il est recommandé de « ne jamais fumer une heure avant ni deux heures après une pratique sportive ».

Quand on est un homme âgé de plus de 35 ans ou une femme âgée de plus de 45 ans, les spécialistes recommandent de « faire un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense », rapporte le journal.

Par ailleurs, il est interdit de faire du sport intense en cas de fièvre ou dans les huit jours qui suivent un état grippal.

GF/lechorepublicain/L’equipe