PARTAGER

Nouvellement élu au Comité exécutif de la fédération sénégalaise de football, le célèbre promoteur de lutte Gaston Mbengue a commenté, devant les caméras de la TFM, les propos qui ont valu une volée de bois vert au ministre des Sports Mbagnick Ndiaye. Lequel les « a déshonorés » en affirmant que l’Etat ne pouvait plus continuer à investir sur un football qui ne produit pas de résultat. « Je ne sais s’il avait un candidat, mais à sa place j’aurais rendu mon tablier après la réélection de Me Augustin Senghor », a aussi soutenu le président du Diambour de Louga.

 

Le président Senghor a, quant à lui, assuré « ne pas en tenir rigueur au ministre », car « il n’y a pas de relation de causes à effets entre les investissements et les résultats ». L’urgence, à son avis, est plutôt de revoir les orientations politiques dans le sport.

 

Seneweb