PARTAGER
augustin-senghor

Me Augustin Senghor a été réélu samedi pour un 2e mandat à la tête de la Fédération sénégalaise de football (FSF), a constaté l’APS. Le président sortant a obtenu 289 voix sur 384.

L’Assemblée générale élective du comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF) s’est ouverte samedi peu après 11h30, à Dakar, en présence du ministre des Sports, Mbagnick Ndiaye, a constaté l’APS.

Les délégués des clubs doivent élire les membres dudit comité pour les quatre prochaines années.

Cinq candidats étaient en lice pour le poste de président de la FSF. Il s’agit du président sortant Maître Augustin Senghor, Mady Touré de Génération football, Abdoulaye Diallo, ,Saliou Samb du Stade de Mbour et Oumar Faye.

Omar Ndiaye de Renaissance sportive de Yoff a retiré vendredi sa candidature pour soutenir celle du président sortant.

Une majorité qualifiée de deux tiers des voix est requise pour l’élection du président de la Fédération sénégalaise de football(FSF) au premier tour .

Le nombre de voix demandées pour être élu au premier tour est de 269 soit 2/3 des voix.

Le ministre des Sports, Mbagnick Ndiaye, a invité l’équipe fédérale qui sera mise en place lors de l’Assemblée générale élective du comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF) à réfléchir sur la recherche de financements additionnels.

 »Il nous réfléchir sur la recherche de financements additionnels. Il faut sortir des chantiers battus’’, a-t-il dit à l’ouverture, samedi, de l’AG élective du comité exécutif de la FSF.

Dans cette quête de ressources additionnelles, le ministre des Sports a invité la FSF à avoir  »un agent marketing fort », soulignant que sans cela, la fédération ira vers des difficultés.

 »L’Etat va financer le prochain match des Lions (prévu en septembre au Maroc) », a assuré Mbagnick Ndiaye, précisant qu’au-delà,  »on aura des difficultés ».

La recherche de financements est le  »point noir de l’équipe sortante » de la FSF, selon le ministre des Sports qui a par ailleurs dénoncé les méthodes de travail de l’administration de la Fédération sénégalaise de football.

Il a exhorté la prochaine équipe dirigeante à y apporter des changements.

Ces propos ont suscité le courroux de quelques délégués qui ont lancé des huées au ministre au moment où il regagnait son véhicule.

©APS