PARTAGER
FSF

A 24 heures de l’Assemblée générale de la Fédération sénégalaise de football (FSF), la commission électorale de ladite AG a fait face à la presse hier, jeudi 22 août 2013, au siège de l’instance fédérale. Une occasion saisie par son président, Jean Louis Toupane, pour revenir sur les règles du jeu.

Le juge de la Cour  suprême a rappelé qu’il faut une «majorité  qualifiée de deux tiers des voix pour que le futur président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) soit élu au premier tour».

Se voulant plus précis, il dira qu’il faut recueillir 269 voix des suffrages valablement exprimés.
Si aucun des six candidats ne parvient à remplir une telle condition, il sera alors procédé à un second tour qui va opposer les deux candidats les mieux placés.

Et pour cette fois, une majorité absolue (50% + une voix) est requise pou être élu président de la Fédération sénégalaise de football. Soit 203 voix.

Jean Louis Toupane a saisi cette occasion pour préciser que seuls les délégués présents ont le droit de vote. Ils seront badgés et identifiables sur la photo. Aucune procuration ne sera autorisée. Les délégués sont au nombre de 403 répartis entre les clubs, les ligues et autres Associations affiliées à la FSF.

Une première dans une élection d’une fédération sportive, la commission électorale entend, à la fin de l’assemblée générale, produire un document dans lequel elle fera des recommandations. Même si, M. Toupane a tenu à préciser que «recommandation, n’est pas commandement».

Rappelons que six candidats sont en lice pour l’élection du président de la FSF. Il s’agit du président sortant, Me Augustin Senghor, Mady Touré de Génération foot, Abdoulaye Diallo (Stade de Thiaroye), Omar Ndiaye de Renaissance sportive de Yoff, Saliou Samb du Stade de Mbour et Oumar Faye.

Quant à Youssouph Camara, Mbaye Diouf Dia, Coumba Ndoffène Fall, Mamadou Guèye, Omar Guèye Ndiaye et Ababacar Sedikhe Sy, ils sont tous candidats au Comité exécutif de la FSF, au titre de représentants de la Ligue 1.
Tout comme Al Fousseynou Badji, Salif Mbengue, Babacar Ndiaye et Mouhamed Samb qui aspirent à devenir membres dudit comité, pour le compte de la Ligue 2.

Sont aussi en lice, au titre de représentants des ligues régionales, Samy Daniff, Ahmadou Dia, Samba Top et Mouhamed Djibril Wade.

Khadidiatou Sy Coulibaly figure en tant que représentante du football féminin, Ousmane Diop et Amadou François Guèye étant les candidats de l’Association nationale des arbitres.

 

Sudonline