PARTAGER

Le Casa Sports de Ziguinchor (Sud) est en train de « rechercher l’intensité et la rapidité dans l’exécution des gestes des joueurs », en prévision de la finale de la Coupe de la ligue à jouer dimanche à Dakar contre l’US Gorée, a déclaré son coach Ibou Diarra.

A la fin du dernier galop d’entrainement ouvert à la presse et au public, au stade Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor, Diarra a dit que l’objectif de l’équipe était de  »rechercher l’intensité et la rapidité dans l’exécution des gestes » des joueurs. Il a aussi tenu à dire qu’il était « satisfait » du comportement de ses joueurs.

Quelque fervents supporters du Casa Sports, dont le policier à la retraite Apollinaire Diatta, ont bravé la pluie pour assister à l’entrainement, au stade de la ville, dont la porte d’entrée est sous les eaux.

Une équipe habillée en vert, la couleur traditionnelle du Casa Sports, a affronté une autre de couleur rose, en présence de Demba Ramata Ndiaye, entraîneur de l’équipe nationale locale de football du Sénégal et des membres du comité directeur du club.

L’ »engagement » et l’ »envie » de jouer, dont les joueurs ont fait preuve, montrent que l’équipe et le staff technique sont prêts à affronter l’US Gorée, selon Ibou Diarra, qui a qualifié de « bon » l’état d’esprit de ses protégés.

« On voit qu’il y a l’envie de jouer et de vaincre. Tout à l’heure, il y a eu quelques bisbilles entre joueurs. Mais, ce n’est rien d’autre que l’enjeu de la finale et l’envie de gagner. Ce n’était pas méchant », a-t-il dit d’un incident entre deux joueurs, lors du galop d’entrainement.

« Quand ils ont chaud, ils manquent parfois de retenue. Ce n’était pas quelque chose de déplorable, même si on a eu à arrêter la séance d’entrainement pendant quelque minutes. C’est pour les deux protagonistes une manière de prouver qu’ils ont envie de participer à cette finale », a expliqué le coach du Casa Sports.

Le mot d’ordre pour les finales de la Coupe de la ligue et de la Coupe du Sénégal n’est rien d’autre que « la gagne » pour le Casa Sports, qui a eu un parcours plus ou moins bon dans le championnat de Ligue 1 de football, selon son coach.

Le capitaine de l’équipe, Mamanding Kidiera, soutient pour sa part que les joueurs sont prêts à jouer l’US Gorée, aussi bien sur le plan physique que sur le plan mental.

Il se dit « confiant » pour les deux finales à jouer par le Casa Sports. « Ces rendez-vous sportifs ne sont plus une nouveauté pour moi », a-t-il affirmé.

« On va jouer les deux finales +match par match+. Tout joueur doit avoir en bandoulière l’engagement. Chacun veut aussi jouer la finale. C’est pourquoi il y a souvent la tension entre les joueurs », a-t-il ajouté.

« Une équipe ne joue deux finales tous les ans », a souligné le capitaine du Casa Sports, qui lance un appel à la mobilisation aux supporters du club en Casamance (Sud) et dans les autres régions.

©APS