PARTAGER
Saer Seck, Président de la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel

Depuis le sacre de Diambars, ce dimanche, le téléphone du président du club n’a pas arrêté de sonner. Saer Seck, puisque c’est de lui qu’il s’agit est, selon nos confrères du quotidien Libération, un homme comblé qui a reçu plus de mille (1000) messages de félicitations. Répondant aux questions des journalistes au lendemain du sacre, Saer Seck explique qu’à l’institut Diamabars, « on a fait le choix de privilégier la carrière des joueurs.

 C’est cela en fait la priorité. Tout ce qui est aspect compétition vient après. Ce qui veut dire que les joueurs qui ont l’opportunité d’aller à l’étranger ne sont nullement retenus, même si on jouait un match de ligue africaine des champions ». La preuve, dit-il, à la veille du dernier et décisif match contre le Gfc (4-0), comptant pour la 30ème journée, le club a libéré son attaquant Mignane Diouf, parti faire des tests au Maroc.

 « Pourtant, on pouvait se dire que la victoire sur ce club était impératif pour le titre et qu’il fallait disposer de nos meilleurs éléments dans ce sens. Sur ce point-là, donc, il n’y a pas de problème. On doit être capable de préparer la relève, même si ce sont tous de jeunes joueurs», a expliqué Monsieur Seck.

Seneweb