PARTAGER
FSF

Se présentant comme un passionné de football, le candidat à la présidence de la Fsf, Ousseynou Faye, précise qu’il « n’appartient à aucun clan ». Pensant « pouvoir apporter une meilleure organisation » du football sénégalais « où 70% des jeunes pratiquent ce sport populaire », M. Faye a dégagé 7 axes. En premier lieu, il promet un « rapprochement du milieu politique du monde du football ». Ensuite, il entend mener un combat pour la « valorisation du football amateur ». M. Faye qui se présente comme l’avocat du football amateur, mise naturellement sur le sponsoring pour réussir sa mission s’il est élu le 24 août prochain. « La formation et la promotion de l’excellence nationale » font partie de ses projets, mais aussi la « réalisation d’infrastructures » dont il revendique la réalisation de certaines comme le Complexe El H. Oumar Bongo de Louga et le Centre d’accueil pour sportifs de Rufisque Fc.
Architecte de profession, le Rufisquois révèle avoir pratiqué le sport-roi au « Fc Dugny à Paris » en France, sans toutefois préciser la date. Il se définit également comme « ancien arbitre de ligue » de la Fédération française de football. Président de Rufisque Fc « depuis 1996 », M. Faye promet de « mettre toute sa volonté, son « dynamisme », son « sens du contact et d’écoute, toutes (ses) compétences et son expérience au service du football ». A l’endroit du football amateur, il promet « la prise en charge des frais d’engagement à partir de la saison 2013 -2014 en plus de l’octroi d’une subvention exceptionnelle de 300.000 FCfa pour accompagner leur fonctionnement ». Il promet aussi une « concertation nationale sur le football amateur qui laissera la parole aux acteurs du football de base ». Une concertation qui débouchera « sur la mise en place, pour une durée maximale de trois mois, d’une commission consultative du football amateur… », mais aussi « une commission de sages composée exclusivement des anciens présidents de la Fédération sénégalaise de football et de ligues régionales pour délivrer au président (de la Fédération) et au Comité exécutif des conseils et des orientations ».

 

Lesoleil