PARTAGER
Diambars

Autant au sommet qu’au bas du classement, le suspense reste entier. En effet, même si le titre est proche de Saly, les Ngorois n’ont pas encore dit leur dernier mot. Au bas du tableau, l’Us Gorée, premier relégable, est décidée à coiffer le Duc au poteau. Mais les chances des Insulaires sont faibles, puisqu’une victoire n’est pas suffisante.

Pour boucler la présente édition du championnat, Diambars et l’Olympique de Ngor, les deux candidats au sacre reçoivent respectivement le Gfc et Assur, les deux derniers de la classe qui jouent pour l’honneur, puisqu’étant déjà relégués. Une finale à distance comme celle qui « oppose » l’Us Gorée au Duc à travers l’As Pikine et l’As Douanes.  Relégables à une journée du terme, les Insulaires sont non seulement condamnés à l’exploit face aux Pikinois, mais doivent aussi compter sur un faux pas des étudiants de l’Ucad qui n’auront pas la tâche facile devant la Linguère. Autant déduire que la mission des Goréens paraît impossible puisque les Pikinois sont mathématiquement encore en course. L’équipe du président de la Fsf n’a pas son destin en main. Les Etudiants ont l’avantage de croiser des St-Louisiens hors course qui n’ont plus rien à gagner. Et pour éviter tout calcul, ces deux « finales » à distance sont programmées à la même heure demain.
Les autres matches sans enjeu particulier opposent l’As Douanes déjà reléguée au Casa Sports, le champion sortant qui ne peut plus conserver son titre. Largués depuis longtemps dans la course à leur succession, les Ziguinchorois préparent désormais leurs deux finales (Coupe de la Ligue contre l’Us Gorée et Coupe du Sénégal face au Diaraf). C’est donc une équipe du Casa Sports décidée à éviter l’année blanche qui fera face à une l’As Douanes démobilisée. L’Us Ouakam et Yeggo sont tranquilles pour avoir déjà assuré leur place dans l’élite. Lundi, quatre autres équipes qui jouent désormais pour l’honneur seront en lice. Hormis le Diaraf qui est en pleine préparation de sa finale de Coupe du Sénégal contre le Casa Sports, le 31 août prochain, les autres équipes vont partir en vacances dès la semaine prochaine. Les Médinois ne peuvent pas trouver meilleur sparring-partners que le Port, leur dernier adversaire dans cette préparation. Figurant parmi les équipes qui ont laissé une forte impression cette saison, le Port est l’adversaire idéal pour le Diaraf. Les deux formations sont voisines au classement.  Entre Niary Tally et Touré Kunda, ce sera aussi pour l’honneur. Les deux adversaires ayant assuré leur maintien joueront libérés.

©Lesoleil