PARTAGER
Jaraaf

Mal en point en Championnat, le Jaraaf n’aurait versé ni salaires ni primes de match à ses joueurs depuis «au moins 5 mois».

Les supporters du Jaraaf ont de quoi s’inquiéter. En effet, les joueurs du club de la Médina n’ont pas perçu leurs salaires et primes depuis plusieurs mois. «Nous en sommes à cinq mois sans salaires, depuis février. Et pour les primes (à partir de 25 000 F Cfa), je ne me rappelle même plus la dernière fois que nous les avons perçues. C’est depuis le début du Championnat», renseigne un joueur du Jaraaf, club qui compte une trentaine de pensionnaires. Selon la même source, les footballeurs n’ont pas non plus bénéficié d’une avance sur salaire pour les besoins de la fête de la Korité, célébrée par une grande partie de la communauté musulmane vendredi dernier. Elle explique : «Après l’entraînement dans la matinée du mercredi (7 août), on nous avait demandé d’aller au siège (Keur Jaraaf) pour être payés. Nous sommes restés là-bas toute la journée sans rien percevoir.» Pis, déplore notre interlocuteur, «les dirigeants nous ont par la suite fait savoir qu’il n’y avait pas d’argent, mais qu’il était possible qu’on soit payés le lendemain si la Korité était célébrée le jeudi. Mais rien n’a été fait et nous n’avons vu personne».

À deux journées de la fin du Championnat, le Jaraaf (42 pts) est 6e, à six longueurs du leader, Diambars (48 pts). Le club le plus titré du pays avec 11 sacres en Championnat (Ndlr : son dernier titre remonte à 2010) et 13 en Coupe du Sénégal, a même presque perdu tout espoir de reconquérir la Ligue 1 où il croise Yeggo (29e J) et le Port (30e J.) lors de ses deux derniers matches. «Nos chances s’amenuisent», a d’ailleurs reconnu son entraîneur, Abdoulaye Sarr après le match nul face à la Linguère (2-2, 28e J.), tandis que son capitaine, Pape Ciré Dia, déclarait lui aussi que «pour le Championnat, c’est fini». «Nous allons jouer les deux derniers matches à fond pour bien préparer notre finale» de Coupe du Sénégal (contre le Casa-Sport) prévue le 31 août, ajoute-t-il. Ça pourrait être le seul titre des Vert et Blanc, sous peine de faire une troisième nouvelle saison blanche. Avec des soucis de trésorerie en plus…

 

iGFM