PARTAGER

Papa Waïgo Ndiaye n’est pas d’accord sur certains choix du sélectionneur national. «Il ne faut pas faire comme si le football s’arrêtait en Europe. C’est comme s’il n’y avait que les joueurs qui sont en Angleterre ou en France qui peuvent être dans le collimateur de l’entraîneur national. Quel que soit le pays dans lequel on joue, si on a le talent on  peut apporter un plus, on doit être appelé», déclare le joueur dans le journal l’Observateur.

L’Equipe nationale, dit-il, est sacrée. «Elle a besoin de joueurs qui viennent pour mouiller le maillot, de patriotes prêts à se donner à fond, mais pas de joueurs qui sont là juste parce qu’on les voit à la télé. C’est dommage de le dire, mais aujourd’hui, je ne vois pas cette Equipe nationale dont je rêvais pour mon pays. C’est pourquoi je reste dans mon coin», regrette-t-il. Il faut, pense-t-il, mesurer l’importance du maillot national et son impact pour espérer être un vrai «Lion» sur le terrain. «Mais ce qui se passe, c’est que tu signes un contrat pro et, le lendemain, tu es appelé en Equipe nationale. C’est trop facile, ça», déplore Waïgo.

 

Seneweb