PARTAGER

Le gardien international sénégalais de Créteil (ligue 2) Issa Ndoye a confié à l’APS que ses séjours à l’étranger dans le cadre de son métier lui ont permis de grandir en tant qu’homme et de devenir polyglotte.

« J’ai grandi en tant qu’homme en Iran où je suis arrivé très jeune à l’âge de 19 ans’’, a déclaré le portier international qui, en plus du wolof et du français, dit parler couramment l’anglais et le persan.

Issa Ndoye, qui a été rappelé en équipe nationale par le sélectionneur national Alain Giresse pour le match amical contre la Zambie, le 14 août prochain à Saint Leu la Forêt, en région parisienne, estime qu’il peut tenir une discussion en allemand, après une saison passé à Greüter Furth, en 2012-2013.

Parlant de son séjour en Iran, le premier de sa carrière internationale, il a souligné avoir beaucoup appris, même cela n’a pas du tout été facile.

‘’D’ailleurs, je parle couramment le persan’’, a insisté le gardien international qui a joué deux saisons (2007-2009) à Zob Ahan Isfahan.

De l’Iran, le portier international natif de Thiès est passé en Ukraine où il a porté les couleurs du Volyn Lutsk de 2009 à 2011.

Le portier international a déclaré qu’il a été sauvé ‘’par sa connaissance de l’anglais’’, qu’il a perfectionné lors de son séjour en Iran. Il a dit que cela l’a aidé quand il a débarqué en Allemagne, une saison plus tard.

En effet, après l’Ukraine, Issa Ndoye a rejoint l’Allemagne et notamment Greüter Furth la saison dernière où il n’a pas pu jouer à cause d’une blessure qui l’a tenu éloigné des terrains depuis presque six mois.

‘’J’ai beaucoup appris, j’ai connu la difficulté, je me suis battu pour m’en sortir et c’est pourquoi en signant en France, c’est comme si j’étais à la maison’’, a indiqué le footballeur international qui, en plus du français, parle le wolof avec trois de ses coéquipiers sénégalais.

« Comme le dit les anciens, les voyages forment et moi, j’ai beaucoup appris pas seulement le football mais la vie tout court », a indiqué le portier international qui va rejoindre l’équipe nationale du Sénégal après six ans d’éclipse.

Issa Ndoye, qui évoluait à l’époque en Iran, avait été sélectionné lors d’un match amical contre le Maroc en novembre 2007 en France.

APS