PARTAGER

Opposés en 1979 en finale de la Coupe du Sénégal remportée par la formation de Ziguinchor, Casa et Jaraaf se retrouvent en finale pour l’édition 2013, après leur succès hier devant respectivement l’Us Ouakam et Touré Kunda.

Le Jaraaf et le Casa Sports refont l’histoire. Opposés en 1979, les deux formations se retrouvent pour l’édition 2013. Alors que le Jaraaf l’a remporté face à Touré Kunda (2-1) hier à Demba Diop, le Casa Sport a dû recourir à la séance des tirs au but pour sortir l’Uso (5-3). Resté quatre journées en championnat sans la moindre victoire, l’équipe de la Médina, minée par des problèmes internes dus à des arriérés de salaires, a su trouver les ressources mentales nécessaires pour se qualifier.
Les choses avaient pourtant mal commencé pour les poulains de Ablaye Sarr. Les «Vert-blanc» ont été menés au score par Touré Kunda après un but de Boubacar Ndiaye à la 58e mn, suite à une balle mal repoussée par le gardien Khadim Ndiaye. L’international sénégalais faisait son retour dans ses cages après avoir été ménagé lors de  la 27e journée du championnat de Ligue 1 face à l’As Pikine. Il aura fallu quelques minutes aux joueurs du Jaraaf pour revenir à la hauteur de leur adversaire. Profitant d’une balle repoussée par Ousseynou Ndiaye, Ibou Diop prolonge le cuir dans les filets à la 64e mn. Alors que l’on s’acheminait vers les prolongations, la formation de la Médina corse l’addition grâce à, Baba Kébé (94e mn). Une délivrance pour les supporters du Jaraaf dont l’équipe était dans une passe difficile en championnat.
Vainqueur de la Coupe du Sénégal en 2009 contre le Stade de Mbour dont Abdoulaye Sarr était l’entraîneur à l’époque, le club de la Médina pourra compter sur cette performance pour créer le déclic et certainement sauver sa saison. «Cette qualification pourra permettre aux dirigeants de revenir. Elle va aider à ce que nous disposions de meilleures conditions de performances. Nos salaires seront payés, même si je ne saurais dire quand. Djibril Sidibé, Khadim Ndiaye, Ibou Cissé et moi sont les porte-paroles auprès des responsables du club. Le Jaraaf ne devait pas connaître des problèmes de salaires», admet Pape Ciré Dia, le capitaine de l’équipe. Pour l’entraîneur, Abdoulaye Sarr qui n’a pas manqué de féliciter ses joueurs, ces derniers ont usé de leur mental pour décrocher la qualification.
Fustigeant l’arbitrage, l’entraîneur de Touré Kunda dont l’équipe va retrouver le Jaraaf lors de la 27e journée, estime qu’il n’a pas été à la hauteur. La page de la Coupe nationale tournée, Lamine Kane se projette désormais sur la suite du championnat avec l’objectif de maintenir son équipe en Ligue 1. «On va massacrer le Jaraaf. On va les battre au moins par 4 buts à zéro», a promis sous le ton de l’ironie, Lamine Kane pour prendre sa revanche sur les «Vert-Blanc». Des retrouvailles entre coach mbourois qui promettent.

 

Lequotidien