PARTAGER
augustin-senghor
Candidat à sa propre succession après un mandat de quatre ans à la tête de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor a fait savoir qu’il a une vision plus large du football qui dépasse le cadre étriqué de l’équipe nationale A. 

‘’Celui qui pense que les acquis d’une fédération se limite à l’équipe nationale A, il se perd’’, a déclaré Me Senghor dans un entretien paru dans le Populaire de ce jeudi.

Parlant dans son bilan d’actifs et de passifs, il a note dans la cage actifs, le fait qu’on joue dans les coins et recoins du Sénégal, la mise en place du centre technique national et la relance du football dans les petites catégories.

Côté passif, c’est l’élimination de la CAN 2013 et son corolaire, les violences ayant émaillé la rencontre contre la Côte d’Ivoire.

Ça a été des moments difficiles comme le départ de certains collaborateurs après cette élimination, a-t-il par ailleurs ajouté.

Six personnes sont candidates à la présidence de la Fédération sénégalaise de football dans l’assemblée générale élective est prévue le 24 août prochain.

Il s’agit d’Omar Ndiaye (Renaissance sportive de Yoff), Abdoulaye Diallo(Renaissance Diakhao) , Augustin Emmanuel Senghor (US Goréenne), Mady Touré (Génération Foot), Saliou Samb (Stade de Mbour) et Ousseynou Faye (Rufisque Football Club).

©Straafrica