PARTAGER
Giresse

 Le sélectionneur national Alain Giresse, a déclaré à l’APS que l’engagement du joueur est à ses yeux le critère le plus important pour jouer en équipe nationale dont les pensionnaires ne doivent plus être choisis en fonction de leur seul talent.

« Comme on le dit souvent, je convoque des joueurs avec lesquels je pourrais aller à la guerre, et lors du stage de Bruxelles et des matchs de juin, j’ai constaté cet engagement indispensable dans le haut niveau », a indiqué le sélectionneur national.

L’ancien milieu de terrain international de l’équipe de France a déclaré n’avoir pas l’impression que l’opinion et les observateurs ont mesuré à sa juste valeur l’engagement dont on fait preuve son groupe lors de la tournée de juin, en particulier à l’occasion du match contre le Liberia à Monrovia.

« Quand je vois ce que des garçons comme Kara Mbodj et Stéphane Badji ont fait durant le stage de Bruxelles et lors de ce match, je pense qu’ils méritent plus d’encouragements », a-t-il dit, laissant entendre qu’on parle beaucoup des absents et surtout de Demba Ba.

Alain Giresse a dit comprendre cette option des médias consistant à insister sur l’absence de joueurs comme l’attaquant de Chelsea, Demba Ba, mais cela ne devrait pas selon lui les amener à ne pas prendre en compte l’apport du groupe de performance des Lions, lors de la tournée de juin.

« Le Sénégal, comparé à beaucoup d’autres pays africains, a beaucoup plus de talent et s’il va avec le mental, il est possible d’aller encore plus loin dans les compétitions et d’avoir de bien meilleurs résultats », a indiqué l’ancien milieu de terrain international des Bleus.

Alain Giresse a convoqué un groupe de 25 joueurs sans Demba Ba, l’attaquant de Chelsea, laissé en rade, estime qu’il est peut-être temps de s’appesantir sur l’état d’esprit des joueurs.

Cinq nouveaux joueurs ont été appelés à savoir les Nantais Issa Cissokho et Papy Djilabodji, Alfred Ndiaye (Turquie), Mbaye Niang du Milan AC et Henri Saivet de Bordeaux.

APS