PARTAGER
FSF
FSF

 L’assemblée générale de la Fédération sénégalaise de football qui a eu lieu ce samedi a donné mandat à son Comité exécutif de mettre sur pied une structure chargée de superviser les prochaines élections dans ces instances de décision, a appris l’APS.

‘’Ce sera une structure indépendante pour avoir des élections transparentes et apaisées lors de la prochaine AG élective’’, a expliqué Me Augustin Senghor à la presse en faisant le bilan de la rencontre de samedi.

Pour ces élections, il y aura un code électoral selon les standards de la
FIFA ‘’et le comité électoral indépendant sera composé de personnalités du sport, des observateurs indépendants’’, a précisé le président de la FSF.

‘’A côté du Comité électoral indépendant, il est prévu la mise sur pied d’une commission de recours en cas de contestation’’, a-t-il dit relevant que des observateurs indépendants, des personnalités du sport et le Comité national olympique et sportif sénégalais sera appelé à aider à ériger une telle structure.

Faisant toujours le bilan de l’AG, Me Augustin Senghor s’est réjoui de la participation massive des délégués, estimant que c’est la preuve que les acteurs à la base s’intéressent à la marche de leur discipline.

Le président de la FSF s’est aussi réjoui de la validation des états financiers relevant au sujet des débats houleux qui ont émaillé l’AG que ‘’c’est inhérent au monde du sport et c’est lié au contexte actuel’’.

Interpellé sur le conflit opposant la structure qu’il dirige à celle des arbitres, Me Senghor a annoncé que beaucoup de personnes s’activent pour que le conflit puisse trouver une solution et que le plus important pour lui est que tout doit être fait pour que les ‘’jeunes puissent continuer à jouer au football’’.

‘’Mais tous les acteurs du football doivent se conformer aux textes parce que nul n’est au dessus des lois et règlements qui nous régissent’’, a-t-il tenu à préciser.

L’assemblée générale ordinaire de la FSF s’est tenue dans un contexte de conflit larvé entre la FSF et la Commission centrale des arbitres dont les deux principaux ont été suspendus pour ‘’non respect des statuts de la FSF et de la FIFA’’.

En soutien à leurs dirigeants, les arbitres regroupés au sein de la CCA ont décidé de boycotter les compétitions de la FSF sur l’ensemble du territoire national.

APS