PARTAGER
Alain Giresse

Les « Lions » vont livrer, au mois de juin prochain, en l’intervalle d’une semaine, deux matches décisifs à l’extérieur, contre l’Angola (le 8 juin) et le Liberia (le 15 juin), pour le compte des éliminatoires du Mondial 2014, selon Le Quotidien.

À la suite du fiasco de Conakry contre les Palancas Negras (1 – 1), le sélectionneur, Alain Giresse a promis des changements surtout au niveau des hommes. Cependant, une telle démarche peut s’avérer risquée, vu la proximité des deux rencontres et l’absence de matches amicaux.

En réalité, c’est surtout un problème de motivation et de dépassement d’abord, peut-être même un besoin de recadrage au niveau de l’organisation offensive, avec, par exemple, un Sadio Mané qui devrait être repositionné pour avoir fait ses meilleurs matches en position axiale (contre le Liberia à Dakar 3 – 1).

En somme, ce sera plus du lifting que des changements radicaux dont aura besoin le groupe de Conakry.

Seneweb