PARTAGER

Rien ne réussit plus au Casa Sport à domicile depuis un certain temps. Après le Diaraf et Yeggo, il est tombé encore hier, face à Touré Kounda, au stade Aline Sitoë Diatta de Ziguinchor. Ce n’est pas parce que son vis-à-vis était plus entreprenant, mais il lui a manqué ce petit quelque chose pour faire la différence. 
Car, des occasions de buts, il en eu beaucoup, même si son hôte n’a pas fait le figurant, se montrant par moments dangereux. En effet, Touré Kounda a joué crânement pour remporter la rencontre. Il s’est battu sur toutes les balles et sans répit. Et le but assez tôt inscrit par Benoît Toupane (12ème mn), a convaincu les Mbourois qu’ils avaient leurs chances dans ce match.
Le club sudiste n’a pour autant pas baissé les bras, multipliant les assauts, mais sans convaincre. Il est ainsi passé à plusieurs reprises à coté de but égalisateur pour cause de précipitation et de manque de lucidité.
En plus, le portier Mbourois Ousseynou Ndiaye a été irréprochable. Selon l’entraîneur de Touré Kounda, Lamine Kane, le match a été d’un bon niveau, parce que le Casa a joué comme d’habitude, avec hargne, pour gagner.
« Nous avions dit aux gosses de faire valoir leurs qualités, en résistant dans un premier temps et ensuite d’aller vers le but par des contre-attaques ou par des attaques rapides », a-t-il. Il s’est félicité que ses jeunes aient respecté les consignes et se soient bien comportés.
Quant au coach du Casa Sports, Ibrahima Diarra, il n’a pu que constater avec regret la « domination stérile » de son équipe. « On a fait le jeu et au finish, on perd », a-t-il lâché, avec un peu d’amertume. Il a dit ne rien comprendre de cette série de défaites qui s’abat sur son équipe, promettant que son club s’y penchera pour trouver les solutions qui s’imposent.

 

 

 

lesoleil