PARTAGER

L’international sénégalais, Makhtar Thioune, récemment suspendu pour deux matches après des propos tenus à l’endroit d’un arbitre norvégien, a précisé qu’il avait juste demandé à ce dernier s’il avait « un problème personnel » avec lui ou s’il était  »simplement raciste ».

« Depuis 2011, ce même arbitre cherche toujours à me faire sortir du terrain », a soutenu le sociétaire Viking Stavanger (élite norvégienne), dans des propos rapportés par l’édition de mercredi du quotidien sportif Stades.

Selon Thioune, qui a contribué au titre de champion du Sénégal de l’équipe du Port autonome de Dakar (PAD), en 2005, l’arbitre lui a alors fait un signe de la main pour qu’il le regarde.

« L’entraîneur a préféré me faire sortir à la mi-temps », a déclaré l’international sénégalais qui a ensuite relaté l’incident à la presse à la fin de la rencontre.

S’agissant de la suspension de son club, Thioune dit l’interpréter comme une volonté d’anticiper la sanction que la Fédération norvégienne de football pourrait être amenée à lui infliger.

« Je préfère dire ce que je pense, en face, plutôt que ruminer ma colère », a-t-il ajouté, en faisant part de son soulagement d’avoir dit à l’arbitre ce qu’il pensait de lui.

Le milieu de terrain international s’était illustré, après la lourde défaite (2-4) du Sénégal contre la Côte d’Ivoire, par une attaque frontale contre l’entraîneur des Lions de l’époque, Joseph Koto. Selon lui, ce dernier n’était pas à la hauteur.

Appelé à plusieurs reprises lors des éliminatoires de la CAN 2012, Makhtar Thioune n’a pas été retenu pour la phase finale de la compétition.

 

APS