PARTAGER

L’équipe nationale pourrait s’ouvrir à de « nouveaux arrivants », a annoncé le sélectionneur national, Alain Giresse, qui a quitté Dakar vendredi nuit pour l’Europe.

‘’Je ne vais pas vous dire qui je vais voir, mais je pourrais faire appel à des joueurs n’ayant pas mis les pieds dans la sélection nationale depuis une longue période’’, a-t-il dit, dans un entretien avec l’APS.

A la question de savoir si l’arrière droit du FC Nantes (ligue 2), Issa Cissokho, et du Marseillais, Modou Sougou, font partie de ses réflexions, Giresse n’a ni confirmé ni infirmé, se contentant de dire : ‘’Vous en saurez davantage le moment venu’’.

L’ancien milieu de terrain des Bleus et ancien sélectionneur du Mali a tout juste rappelé qu’à la tête des Aigles, il avait fait appel ‘’à des joueurs n’ayant jamais mis les pieds dans leur pays d’origine’’.

‘’C’était une grande nouveauté pour ces joueurs, mais je l’avais fait à cette période et pourquoi pas maintenant’’, a-t-il confié, dans un éclat de rire refusant de donner tout signe.

Alain Giresse, qui a promis des changements dans le futur après le match nul (1-1) concédé contre les Palancas Negras, attend des sélectionnés pour les deux matchs éliminatoires contre l’Angola et le Liberia ‘’un engagement autre’’ que celui du match de Conakry, le 23 mars dernier.

‘’Nous n’avions pas eu ce soir-là, l’agressivité digne d’un match international et des changements sont attendus’’, avait dit le sélectionneur national faisait un bilan de la rencontre jouée à Conakry et qui s’était soldée par un nul 1-1.

APS