PARTAGER

Le Casa Sports effectue un déplacement périlleux, aujourd’hui, sur le terrain du leader de Ligue 1, Diambars. Battus (1-0) dimanche à domicile par le Diaraf, les champions n’ont plus le choix que de rentrer du stade Fodé Wade avec, au moins, un point.
Une seconde défaite en moins d’une semaine pourrait définitivement plonger l’équipe dans une grave crise.
Le Casa Sports connaît bien le stade Fodé Wade pour y être passé pour entrer dans la légende des champions. Alors, si le terrain de Diambars n’est pas une terre promise pour les Sudistes, il est, en tout cas, plein de symboles pour eux. C’est, en effet, dans l’antre du club mbourois que les Sudistes ont décroché leur première étoile en championnat. C’était le 2 septembre 2012, une date historique pour Mamanding Kidiéra et ses coéquipiers, auteurs d’un retournement de situation incroyable. Alors que Diambars n’avait alors besoin que d’un seul point pour décrocher le titre de champion et entrer dans l’histoire en devenant le premier club promu à réaliser cette performance, les Ziguinchorois qui couraient derrière ce trophée depuis un demi-siècle avaient détruit toute l’œuvre des Académiciens, s’imposant sur la plus petite des marques. Depuis, les partenaires d’Amidou Diop gardent encore en travers de la gorge cet après-midi cauchemardesque qui a permis à leurs adversaires d’aujourd’hui de les coiffer au poteau et d’inscrire leur nom en lettres d’or dans les annales du football sénégalais. Sept mois après, les champions du Sénégal en titre reviennent donc dans les lieux du crime, mais, cette fois, dans une situation qui n’a rien à voir avec celle de leur dernière venue dans ce stade Fodé Wade.

 

Lesoleil