PARTAGER
ligue1 sénégalaise

L’entraîneur du Port autonome de Dakar (Ligue 1) Malick Daff, désigné récemment adjoint de Joseph Koto chez les juniors (moins de 20 ans), a déclaré qu’il n’avait pas l’impression d’avoir brûlé les étapes.

‘’Non, je ne crois pas que cette promotion est venue trop tôt, puisque depuis 10 ans, je travaille comme entraîneur’’, a expliqué à l’APS l’ancien milieu de terrain international qui a joué au Sénégal (US Gorée et Port), avant de s’expatrier en Belgique et au Maroc.

Champion du Sénégal en 2005 avec le Port, équipe qu’il avait sauvée la saison d’avant de la relégation, l’ancien meneur de jeu des Lions du Sénégal, entre 1994 et 1995, pense que ‘’cette promotion est une sanction positive’’.

‘’A la fin de ma carrière, j’ai appris le métier auprès de techniciens expérimentés et cette nomination chez les juniors est tout juste un bilan d’étape’’, a-t-il dit.

Une des révélations de ce début de saison, Malick Daff qui a passé deux saisons à Diambars, avant de revenir reprendre son club de cœur qu’il avait promu dans l’élite en 2012, prend à cœur cette nomination.

‘’J’ai été sélectionné comme joueur en cadets, en juniors et en seniors, et en me nommant entraîneur national, je vois le chemin parcouru et les nombreuses étapes à franchir’’, a-t-il dit.

Cette nomination en sélection junior est un encouragement, a-t-il souligné, exprimant son voeu de continuer à faire grandir son équipe, quatrième de la Ligue 1 avec 20 points (14 journées) et dont l’objectif ‘’demeure le maintien dans l’élite’’.

‘’Et un maintien est la meilleure chose qui pourrait nous arriver’’, a-t-il ajouté.

APS