PARTAGER
El Hadji Oussayneou DIOUF

Le Bad boy se croit toujours incontournable. Force est de constater que le joueur croit dur comme fer que le foot sénégalais a encore besoin d’un vieillot comme lui, écrit Grand Place.
Ce dernier, selon nos confrères, a l’immodestie d’avoir réponse à tout, de se croire obligé de devoir parler de tout ce qui touche à l’équipe nationale de football du Sénégal. Ainsi, dans l’une de ses nombreuses sorties dans le quotidien, Tout le sport, Dioufy est même allé jusqu’à demander au peuple sénégalais de sortir dans la rue pour mettre sur orbite la génération 2002 ! Une génération d’il y a onze ans pour affronter des équipes constituées de jeunes de 19 à 30 ans, alors que lui, l’ancien international, El Hadji Ousseynou Diouf, taquine les quarante (40) ans… Toujours plein d’amertume, Diouf dit d’Alain Giresse, actuel entraîneur des Lions, qu’ « il a de l’expérience mais n’a jamais rien gagné. Il manque de palmarès… ». Avant de se tourner vers les nouveaux : « Aujourd’hui, on ne convoque que des moutons et des crapauds en sélection… ». Ça vous en bouche forcément un coin ! En Angleterre, on l’aurait invité depuis longtemps à  » Keep his big mouth shut  » (fermer sa grande bouche), mais ça ne lui aurait fait qu’un pretexte pour se faire,  encore et toujours, du buzz !

 

Seneweb