PARTAGER

El Hadji Diouf ne fait pas dans la langue de bois. Et quand le double Ballon d’or africain (2001 et 2002) décide de parler du football sénégalais, il ne prend pas de gants. Dans un entretien qu’il a accordé à Tout le sport, il revient sur le management de l’équipe nationale du Sénégal.

« Les lions ont un problème d’encadrement. Je ne pense pas qu’il y ait des dirigeants capables de les galvaniser avec un discours, pour que les lions se disent qu’ils peuvent gagner la Can et aussi se qualifier au Mondial. Les dirigeants actuels n’ont pas ce discours. C’est un problème de management qui gangrène le football sénégalais avec des dirigeants de navétanes. Ils n’ont pas la carrure de managers du football de performance (…) Si on avait donné la chance à Aliou Cissé, il aurait emmené l’équipe nationale très lion. On me dit qu’il n’a pas d’expérience, mais l’expérience vient avec le temps. Mais, si on lui avait donné la chance de travailler pendant 2, 3, 4 ans, le Sénégal aurait pu récolter les fruits de son travail. Car, si on ne le lance pas dans le bain, comment il va acquérir cette expérience en équipe nationale. D’accord, Giresse a de l’expérience et il a entrainé beaucoup de nations africaines, mais il n’est pas allé lion et n’a pas gagné de coupes. Il faut qu’on arrête, les Sénégalais ne sont pas sincères, les chèques de milliards qu’on donne aux toubabs, qu’on les donne aux Sénégalais et qu’on les laisse travailler », estime El Hadji Diouf