PARTAGER
Koto

Joseph Koto, ancien sélectionneur de l’équipe A, a déclaré dans un entretien avec l’APS n’avoir pas l’impression de reculer avec sa nomination à la tête de l’équipe nationale junior.

« C’est un challenge très intéressant, je n’ai pas l’impression de reculer », a expliqué l’ancien ailier international. Au contraire, a-t-il dit, »j’ai le devoir de servir le football national à tous les niveaux ».

Le comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF) a nommé mardi Joseph Koto à la tête de l’équipe nationale junior (moins de 20 ans).

Selon l’ancien ailier droit de l’équipe nationale dans les années 1980, « en décidant de faire ma reconversion comme entraîneur après avoir mis fin à ma carrière de footballeur, j’ai pris le pari de servir le football de mon pays ».

Le nouvel entraîneur de l’équipe des moins de 20 ans, a indiqué qu’à ce poste, il contribuera à la mise sur pied « du futur du football national en aidant des jeunes footballeurs à progresser ».

« C’est un challenge très intéressant. On m’a nommé à deux ans de la tenue au Sénégal de la Coupe d’Afrique des nations juniors », a rappelé l’ancien joueur de la Jeanne d’Arc de Dakar. Selon lui, le plus important pour lui, c’est de servir le football national.

Joseph Koto, après avoir été adjoint en sélection locale sous le magistère de Mayacine Mar, a dirigé cette même sélection avec laquelle il a remporté deux tournois de l’UEMOA.

Koto a pris part avec cette même équipe nationale locale aux deux phases finales du CHAN (Championnat d’Afrique des nations) en 2009 (Côte d’Ivoire) et en 2011 au Soudan.

APS