PARTAGER
Gana Guèye
Gana Guèye

Intronisé titulaire depuis la blessure de Rio Mavuba, Idrissa Gueye est l’un des hommes en forme de Lille. Le Sénégalais compte bien ne pas rester un simple remplaçant.

L’enfant de l’académie Diambars a bien grandi. Idrissa Gana Gueye, de son nom complet, n’est plus un anonyme en Ligue 1. Malgré un gabarit plutôt chétif (1,74m, 66kg) pour un milieu récupérateur et un parcours semé d’embûche, le Sénégalais s’impose aujourd’hui comme l’un des joueurs les plus prometteurs au sein du milieu de terrain lillois. Longtemps dans l’ombre en raison de blessures à répétition et d’une concurrence exacerbée (Cabaye, Mavuba, Balmont), le jeune homme de 23 ans est aujourd’hui régulièrement titulaire avec le LOSC. « Je m’éclate, j’ai plus de responsabilités et j’ai la confiance du coach donc ça me donne plus de liberté et j’arrive à me lâcher », confiait-il à l’issue de la large victoire face à Lorient (5-0) dimanche. Mais il n’oublie pas qu’il a profité de la blessure de Rio Mavuba fin janvier. « Maintenant, il y a Rio qui va revenir et on va voir comment cela va se dérouler. »

La blessure de Mavuba lui ouvre la voie

Si son inquiétude est légitime, il peut compter sur l’appui de Rudi Garcia. L’entraîneur lillois, qui compte évidemment sur le retour de son capitaine, ne reste pas moins admiratif de son petit protégé. « Je discute beaucoup avec chacun de mes joueurs, expliquait-t-il il y a peu. Idrissa sait qu’il est important et que c’était le cas même quand il jouait moins. Il sait l’estime que j’ai pour lui. C’est pour ça qu’il a pu prendre le relais de Rio facilement. C’est un joueur sûr de sa force. Idrissa est dans le vrai. Il ne faut pas qu’il s’endorme car il y a quand même de la concurrence. Il y a au moins quatre joueurs qui peuvent le concurrencer. Mais ce n’est pas le genre du bonhomme. » Depuis le 20 janvier, Idrissa Gueye a disputé onze matchs comme titulaire avec le LOSC (ndlr : il en est déjà à 23 matchs joués cette saison). Une confiance renouvelée puisque l’an passé déjà, le natif de Dakar était un habitué des compositions d’équipe de Rudi Garcia (ndlr : 25 matchs joués dont 13 comme titulaire).

Sous contrat avec le LOSC jusqu’en 2015

Une progression fulgurante pour celui qui est arrivé sur la pointe des pieds en 2008, à 19 ans, sur les conseils de Patrick Vieira, Bernard Lama et Jimmy Adjovi Bocco, les fondateurs de l’académie Diambars. « On a tout de suite senti qu’il avait beaucoup de talent, confirme Jean-Michel Vandamme, directeur du centre de formation et conseiller sportif de Michel Seydoux. On a eu la confirmation aussi qu’il était très sérieux, respectueux, peut-être trop timide même. Mais il a travaillé dans l’ombre. » Aujourd’hui, c’est en pleine lumière qu’il apparaît aux yeux de la Ligue 1. Et si le retour de Rio Mavuba pourrait lui refermer un temps la porte du onze de départ, nul doute qu’avec un tel talent et une telle détermination, on devrait rapidement le revoir à l’œuvre. Sous contrat avec le LOSC jusqu’en 2015, Idrissa Gana Gueye a encore le temps de faire sa place. D’autant que Florent Balmont (33 ans), Rio Mavuba (29 ans) et Benoît Pedretti (32 ans) sont plutôt en fin de carrière. Il sera bientôt temps de laisser la place aux jeunes…

football365.fr