PARTAGER

L’entraîneur de l’équipe nationale olympique du Sénégal, Aliou Cissé, qui a débuté lundi un stage de préparation en direction des Jeux de la Francophonie, prévus en septembre prochain à Nice (France), a confié mardi à l’APS que ‘’ce premier regroupement entre dans le cadre de la détection’’.

‘’Nous avons voulu partir de quelque chose, les sélections des moins de 17 et 20 ans qui ont récemment pris part aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique de leur catégorie’’, a expliqué le sélectionneur national.

 »Cette présélection de 25 joueurs est un premier tri qu’il va falloir affiner au fur et à mesure », a-t-il dit, précisant avoir greffé aux meilleurs joueurs des moins de 17 ans et moins de 20 ans des footballeurs en compétition ou trouvés dans les académies.

‘’C’est une bonne base de travail et les deux jours de stage m’ont permis de tâter les qualités des uns et des autres’’, a indiqué l’ancien milieu de terrain international.

Aliou Cissé, qui prévoit un stage d’une semaine ‘’tous les mois jusqu’aux Jeux de la Francophonie’’, a fait observer que cette compétition concerne les joueurs âgés de moins de 20 ans.

‘’Dans la mise sur pied dans la future sélection des moins de 23 ans, nous avons voulu procéder à cette première mise à niveau’’, a-t-il dit. Selon lui, le groupe est ouvert dans les deux sens.

Pour le sélectionneur national, il est important ‘’d’avoir une base locale solide, une sélection locale et qui sera agrémentée par les meilleurs joueurs expatriés pour défendre ses chances à Nice’’.

‘’Le travail de détection va continuer à travers les compétitions, les visites dans les académies’’, a-t-il assuré, ajoutant avoir pris du plaisir à travailler avec ce groupe de 25 jeunes footballeurs.

Adjoint de Karim Séga Diouf aux Jeux olympiques de 2012 à Londres, Cissé a été titularisé par la Fédération sénégalaise de football (FSF) au retour de cette compétition.

APS